Questionnaire

Paris, mars 2001


Lors du symposium IFLA sur "la conservation des publications en série et de la presse" organisé à la Bibliothèque nationale de France à Paris en août 2000, la fragilité des collections de périodiques a été une fois de plus soulignée. Les représentants des pays africains ont dénoncé les risques spécifiques encourus par leurs propres collections et souhaité la collaboration de leurs collègues pour préserver ces fonds, reflets de leur histoire et garants de leur identité culturelle.

En tant que présidente du comité d’organisation de ce symposium et directeur du programme Préservation et Conservation de l’IFLA, j’ai proposé qu’une enquête soit menée au sein du continent africain et dans le cadre du JICPA (Comité Mixte IFLA/ICA pour la préservation en Afrique) afin d’évaluer l’état des collections de journaux et périodiques d’intérêt national conservées dans les grandes institutions (bibliothèques et archives).

Il ne s’agit pas de faire une enquête de plus mais dans un premier temps d’essayer d’inventorier les principaux titres, d’intérêt national, possédés par chaque institution et de déceler les lacunes. Ensuite, il conviendra de regrouper ces données et de voir si une autre institution possède ces mêmes titres et si elle est susceptible de combler les lacunes en fournissant des duplicata (microfilm ou CD ROM) de façon à ce que chaque institution puisse posséder les collections les plus complètes possibles.

Enfin, une base de données des titres existants et disponibles devrait à terme être constituée et il devrait être possible par la suite de dupliquer des collections entières afin d’en faciliter la dissémination et la communication.

Bien entendu, cette entreprise d’envergure nécessitera la recherche de financements spécifiques mais dans un premier temps il convient de démarrer les opérations et de vérifier la faisabilité du projet et la détermination des futurs partenaires : c’est pourquoi je vous adresse un questionnaire que je vous demande d’avoir l’obligeance de remplir et de me retourner avant le 15 juillet 2001. En effet, nous aimerions présenter le fruit de nos investigations lors du prochain congrès de l’IFLA à Boston en août 2001 .

Je vous remercie à l’avance pour votre coopération.


Marie-Thérèse Varlamoff
Directeur du Programme PAC de l’IFLA