Background

Following the Pan-African Conference on the Preservation of Library and Archive Materials (Nairobi, 1993), the need was felt to set up a body responsible for promoting preservation activities in Africa. Gradually, over the course of many discussions, the idea of joint action at institutional and/or national level on measures to advance preservation in Africa increasingly found favour with the leading professional bodies, particularly IFLA (International Federation of Library Associations and Institutions) and ICA (International Council on Archives). In 1996 the idea became a reality, during the meeting of the IFLA Section of Regional Activities for Africa, in Dakar (Senegal), where the JOINT IFLA/ICA Committee for Preservation in Africa (JICPA) was launched.


Aims and objectives

The main aim of JICPA is to help raise awareness among African professionals of the purpose and importance of preservation. Its aim is also to make professionals aware of all the problems of preservation and to prepare them to deal with these problems. The objectives of JICPA are as follows:
- to identify the specific needs of Africa, its sub-regions and individual countries, in the area of preservation and conservation;
- to establish preservation policies and corresponding strategic action plans;
- to encourage the setting up of national preservation commissions;
- to set up training programmes;
- to encourage scientific research and publishing in the area of preservation;
- to strengthen links between African professionals.


 



 


 



 



Création

A la suite de la tenue de la Conférence panafricaine sur la conservation des documents de bibliothèques et d'archives à Nairobi en 1993, le besoin de créer un organisme chargé de promouvoir les activités de conservation en Afrique s'est fait sentir. Peu à peu, au cours de réflexions multiples, l'idée de s'unir à l'échelon institutionnel et/ou national, pour prendre des mesures en faveur de la conservation en Afrique a fait son chemin parmi les instances professionnelles, en particulier au sein de l'IFLA et du CIA. En 1996. à l'occasion de la tenue de la réunion de la section Afrique de l'IFLA à Dakar au Sénégal, cette idée est devenue réalité. Ainsi fut créé le Comité conjoint IFLA/CIA pour la conservation en Afrique, plus connu sous le nom de JICPA (Joint IFLA/ICA Committee for preservation in Africa).


Mission et objectifs

La mission première du JICPA est de contribuer à la prise de conscience des professionnels du continent de l'importance et de l'intérÍt de la préservation et de la conservation. Il a également pour mission de les sensibiliser à tous les problèmes qui y sont liés et de les préparer à y faire face. Les objectifs du JICPA sont les suivants :
- identifier les besoins spécifiques à l'Afrique, à ses sous-régions et à ses différents pays en matière de préservation-conservation ;
- établir des politiques de conservation et mettre en place les plans d'action stratégiques correspondants ;
- encourager la mise en place de commissions nationales de conservation ;
- établir des programmes de formation ;
- encourager la recherche et la production scientifique dans le domaine de la conservation ;
- renforcer les liens entre les professionnels du continent.