Journal du projet de site

 

Logo AWHF
Logo EPA
Logo DPC
Logo MAE Norvège
Logo UNESCO-CPM

 

Projet de site sur la gestion des risques pour le patrimoine mondial

Le projet de site sur la gestion des risques pour le patrimoine mondial initié par l’EPA, le AWHF et leurs partenaires techniques, sur financement du Ministère Norvégien des Affaires étrangères, se déroule sur le site des palais royaux d’Abomey. Il rassemble une dizaine de gestionnaires de site et de professionnels du patrimoine pendant un mois pour réfléchir et échanger des expériences sur la gestion des risques. Il s’agit là de la mise en œuvre d’un des domaines prioritaires de l’exercice de rapport périodique pour la région Afrique 2009-2011.

séance de travail, projet de site sur la gestion des risques, Abomey 2013

La première semaine du projet pour la conservation du site des Palais royaux a connu différents moments dont :

Cette semaine a permis aux participants de se connaître entre eux, de comprendre les concepts qui se dégagent de ce projet et aussi d’identifier les risques qui menacent les palais royaux d’Abomey.

La deuxième semaine de cette rencontre pour la conservation du site des Palais royaux a été marquée par deux phases à savoir :

Ces activités ont permis de rentrer dans le vif du sujet à savoir l’élaboration d’une esquisse de plan de gestion des risques pour le site des Palais Royaux d’Abomey, victime à plusieurs reprises d’incendies ces dernières années.

photo de famille, projet de site sur la gestion des risques, Abomey 2013

A la suite des deux premières semaines qui ont permis aux participants de se familiariser et d’échanger leurs expériences sur la gestion des risques et d’entamer l’exercice de plan de gestion des risques pour le site des Palais royaux d’Abomey, la troisième semaine a été surtout marquée par les travaux de groupe en salle et sur le terrain. En effet, l’élaboration du Plan de Gestion des risques a été intensifiée. Ceci a permis en cours de semaine une présentation par les participants des premières esquisses de leurs documents. Ce travail exécuté à titre expérimental, porte sur deux composantes du site à savoir le Palais Houégbadja, victime d’incendie en 2012 et 2013 et la zone nord du Palais Guézo abritant une série de tombes et de temples.

La quatrième et dernière semaine de travail a été essentiellement consacrée à la finalisation des esquisses de plan de gestion des risques et à la clôture des activités académiques. Entre autres activités importantes, il y a eu une réunion de restitution des résultats des travaux aux parties prenantes (familles royales, riverains, mairie d’Abomey, forces de sécurité…). C’est ainsi que, les participants ont pu partager avec les populations locales leurs analyses sur la situation du site en termes de risque (facteurs, conséquences, stratégies d’atténuation, d’évitement et de relèvement…).

FaLang translation system by Faboba