Inventaire et tourisme culturel sur la route de l’esclave


kaga2
            Kaga Poungoubou

Dans le cadre du projet interculturel " La route de l’esclave ", l’EPA a reçu mission de mettre en œuvre le programme conjoint UNESCO-OMT " Tourisme culturel sur la route de l’esclave ", dans 12 pays africains dont 11 francophones : Bénin, Togo, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Mali, Cameroun, Congo, Guinée Equatoriale, Gabon, Tchad, République centrafricaine, et 1 anglophone : Ghana.

Lancé à Accra en 1995, le programme " Tourisme Culturel sur la route de l’esclave " a pour objectif ultime de " lier de manière intime, l’exigence éthique de la présentation de la mémoire de la traite négrière que les historiens considèrent maintenant comme " la plus grande tragédie de l’histoire humaine par son ampleur et sa durée " avec les nécessités actuelles d’un développement économique et social ". Il constitue donc le principal volet économique du projet " La route de l’esclave ".

Période : 2001-2004

Objectifs

elmina2
        Fort de El Mina, Ghana

Résultats

FaLang translation system by Faboba