Atelier de formation : entrepreneuriat du patrimoine mondial

 

Logo AWHF
Logo UNESCO Centre Patrimoine Mondial
Logo EPA
Ministère de la Culture du Sénégal
Logo Ministère Affaires Etrangères de la Norvège

ATELIER DE FORMATION : entrepreneuriat du patrimoine mondial

Date : 12 au 22 mai 2014

Lieu : Delta du Saloum, Sénégal

Organisateurs : Fonds pour le patrimoine mondial africain - AWHF, Ecole du Patrimoine Africain - EPA, Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO

Financement : Ministère des affaires étrangères de Norvège, Fonds pour le patrimoine mondial africain (AWHF)

1- Contexte

Lancé le 03 mai 2006, le Fonds pour le patrimoine mondial africain (AWHF) a été créé pour assister les Etats africains à améliorer la conservation de leur patrimoine culturel et naturel, conformément aux dispositions de la Convention du patrimoine mondial. En conformité avec la Convention du patrimoine mondial, le deuxième cycle de rapports périodiques pour la région Afrique a eu lieu en 2009-2011. Le plan d’action du rapport périodique a identifié cinq domaines prioritaires dans la région à savoir :

L’AWHF, en relation avec le Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO, l’ICCROM, l’Ecole du Patrimoine Africain, le Centre pour le Développement du Patrimoine en Afrique (CHDA) et la Fondation Nordique du Patrimoine Mondial (NWHF), a développé un programme de mise en œuvre pour commencer à aborder les domaines prioritaires identifiés dans le rapport périodique. Le programme comprend plusieurs activités dont un atelier de formation sur l'entrepreneuriat.

Le rapport périodique a souligné la nécessité de faciliter des activités d'enrichissement pour les communautés vivant dans et aux abords des biens du patrimoine mondial. Le but est d'avoir des communautés tirant des avantages socio-économiques des ressources du patrimoine, ce qui permettra d'améliorer les moyens de subsistance desdites communautés ainsi que d'assurer la durabilité des ressources patrimoniales. En tant que tel, l'implication des communautés dans la conservation crée des opportunités pour la sensibilisation de patrimoine et le développement des activités de tourisme durable. Cependant, la réalisation de cet objectif exige que les professionnels du patrimoine et les communautés aient des capacités sur les activités d'entrepreneuriat, de conservation et de gestion, et qu'il y ait une participation continue de chaque partie comme un moyen de pérenniser les initiatives

Compte tenu du manque et de la faiblesse des compétences entrepreneuriales parmi les praticiens du patrimoine et des membres de la communauté impliqués dans la gestion des sites du patrimoine mondial, une série d'ateliers de formation sont envisagées.

L’atelier se tiendra sur un site spécifique et vise à renforcer les capacités et les connaissances des praticiens du patrimoine et des communautés sur l'entrepreneuriat et les mécanismes de promotion ainsi que la conservation des biens du patrimoine mondial.

Ce projet francophone est mis en œuvre par l'Ecole du patrimoine africain (EPA).

2- Objectifs de l'atelier

L'objectif principal de l'atelier est de renforcer les compétences et les connaissances entrepreneuriales des praticiens du patrimoine et des membres de la communauté afin de renforcer la participation et les avantages des communautés locales à travers le tourisme durable et la sensibilisation ainsi que d'autres activités génératrices de revenus. C'est aussi un moyen de créer une plateforme de collaboration entre les communautés locales et les professionnels du patrimoine, ce qui est nécessaire pour l’efficacité de conservation et de gestion des sites.

3- Résultats attendus 

4- Programme

Le projet se déroulera sur deux semaines (14 jours) et sera organisé comme suit :

5- Programme thématique :

L'atelier portera sur les thèmes suivants :

6- Langue de travail

La langue de travail est le Français.

7- Participants

07 tandems de participants (praticien et membre de la communauté) seront sélectionnés pour prendre part à l’atelier. Les participants doivent être affiliés à un bien du patrimoine mondial ou à un site sur la liste indicative. Les participants peuvent inclure des gestionnaires de sites, des membres de la communauté et des professionnels qui travaillent avec les communautés (pas nécessairement dans le secteur du patrimoine). La candidature est ouverte aux ressortissants de tous les pays africain.

Aucune candidature constituée d’une seule personne ne sera sélectionnée.

Les femmes et les membres de la communauté qui remplissent les critères de sélection sont vivement encouragés à postuler.

8- Dossier de candidature

La sélection sera basée sur les éléments suivants :

9- Date limite

Le dossier de candidature complet doit parvenir à l’Ecole du Patrimoine Africain (EPA) au plus tard le 28 février 2014 par courrier électronique aux adresses suivantes :
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. avec copie à This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. et à This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. 

Merci d’envoyer obligatoirement les dossiers électroniques simultanément aux adresses e-mails ci-dessus.

Merci de réduire la taille de votre dossier à 1Mo au plus. Les dossiers de plus d’1 Mo risquent d’être bloqués par le serveur et ainsi ne feront pas partie des candidatures à examiner.

10- Financement

Les coûts de l’atelier seront pris en charge par les organisateurs. Cependant, les frais de visa et le transport local dans les pays de départ ne seront pas couverts par les organisateurs.

FaLang translation system by Faboba